L'Allemagne a finalement échappé à la récession prévue par nombre d'économistes. Contrairement au prévisions, le produit intérieur brut du pays a progressé de 0,1% au troisième trimestre. Confirmant les tendances des derniers mois, la croissance allemande a avant tout été soutenue par la consommation, avec une progression des dépenses des ménages mais aussi de celles de l'Etat.