Le gouvernement allemand a revu en forte baisse ce mardi ses prévisions de croissance pour cette année et l'année prochaine. Il n'y voit toutefois aucun motif d'alarme et surtout pas de changer de politique budgétaire.