Au tour de Renault-Nissan-Mitsubishi de dévoiler sa stratégie pour son virage électrique. L'Alliance va investir 23 milliards d'euros dans l'électrification de ses véhicules sur les cinq prochaines années. D'ici 2030, elle espère pouvoir sortir 35 nouveaux modèles électriques, en renforçant l'utilisation de plateformes communes entre les trois constructeurs.