Plus de 4000 chercheurs universitaires ont signé une pétition pour sauver les PAI, les Pôles d'attraction interuniversitaires. Un programme de recherche fondamentale qui unit des scientifiques de toutes les communautés du pays, mais qui est voué à disparaître avec la sixième réforme de l'Etat. Pour les chercheurs, sa disparition risque de nuire à la qualité de l'innovation en Belgique.