Les accusations de corruption ou d'exploitation sur les chantiers du Mondial-2022 n'entament en rien l'appétit du Qatar qui s'est imposé comme un acteur incontournable du sport, outil de prestige pour ce petit émirat immensément riche.