Sept Belges sur 10 ne sont pas satisfaits de leurs revenus actuels. C'est ce qui ressort de l'enquête nationale du bonheur réalisée par l'Université de Gand et l'assureur-vie NN. Ceux dont le revenu est plus élevé sont certes davantage satisfaits, mais cette satisfaction tend à diminuer lorsque les revenus sont encore plus élevés.