Chahutée sur les marchés, l'Argentine a demandé ce mardi l'aide du Fonds monétaire international. Un recours délicat dans un pays toujours traumatisé par un défaut de paiement spectaculaire en 2001.