L'arrêt des livraisons de gaz russe à la Bulgarie et à la Pologne a surpris les marchés. Ces derniers craignent pour la sécurité énergétique européenne. Résultat : le TTF néerlandais, la référence du marché du gaz en Europe, a bondit à 125 euros le mégawattheure, avant de redescendre à 108 euros.