Le secteur associatif, soit les institutions sans but lucratif (ISBL), représentait en 2014 12,3% de l'emploi en Belgique et contribuait au PIB à hauteur de 5,4%. Mais il est aussi confronté au défi des restrictions budgétaires.