L'encaissement de l'assurance-vie a enregistré un recul de plus de 4% en 2015. L'assurance-vie individuelle à taux garanti surtout ne séduit plus. Le secteur en appelle aux politiques et aux régulateurs.