L'Australie a vu son PIB reculer de 7% au deuxième trimestre en raison de la crise sanitaire. La contraction trimestrielle la plus forte jamais enregistrée par l'économie australienne.