Déjà réticente à l'idée d'accueillir des migrants d'Afrique du Nord sous le pouvoir libéral, la Pologne y est désormais ouvertement opposée avec l'arrivée du nouveau gouvernement conservateur.