20 milliards d'euros sur 20 ans, 5 000 emplois à haute valeur technologique et un partenariat stratégique et économique. C'est ce que propose la France si la Belgique achète les Rafales du constructeur Dassault, pour remplacer ses F-16.

Erreur interne du serveur - LeVif

Malheureusement, la page ne peut pas être affichée. Le serveur connaît un problème temporaire. Réessayez plus tard.