En Algarve, au sud du Portugal, la culture de l'avocat et surtout son expansion commence à poser de sérieux problèmes d'alimentation en eau à l'agriculture traditionnelle. Il faut dire que les plantations d'avocatiers réclament beaucoup d'eau, jusqu'à 4 fois plus que celles d'orangers. Et avec la sécheresse et le réchauffement climatique, la situation ne fait qu'empirer.