Une marée jaune et verte d'un million et demi de Brésiliens a manifesté dimanche contre la présidente de gauche Dilma Rousseff, empêtrée dans la crise économique et le scandale de corruption Petrobras.