La deuxième mouture du projet wallon de tarification progressive et solidaire prévoit de faire contribuer davantage les plus gros consommateurs d'électricité en Wallonie, soit 35% des ménages. A l'inverse, 65% des ménages verront leur facture baisser.