De nombreuses PME ont préféré jouer la sécurité en 2020 et freiner le nombre de nouveaux recrutements. Selon les calculs de SD Worx, pour la première fois en deux ans, le nombre de licenciements a dépassé le nombre de nouvelles embauches.