La tendance sur le marché du travail s'est inversée au premier semestre. Le secteur privé a créé quelque 10.000 emplois, alors que le nombre d'enseignants et de fonctionnaires a, lui, reculé.