Au lendemain des élections législatives en Espagne, les négociations vont bon train pour tenter de former un gouvernement. Le parti du Premier ministre sortant est arrivé en tête mais il est désormais minoritaire. Les nouveaux partis anti-austérité ont convaincu de nombreux électeurs.