Un milliard d'euros sera investi dans la SNCB, en grande partie pour achever une partie des travaux du RER. Ce montant ne serait qu'une première étape dans le financement d'une stratégie globale de mobilité.