Depuis le début de son offensive sur la province d'Alep, le régime syrien aidé de l'aviation russe a repris de nombreux secteurs et assiège les rebelles dans les quartiers Est de la ville d'Alep, faisant craindre pour le sort de quelque 350.000 civils qui commencent déjà à ressentir les effets d'un potentiel blocus.