L'euro s'affaiblit à un rythme impressionnant face au billet vert. Paradoxalement, c'est une bonne nouvelle pour les économies européennes en mauvaise forme et menacées par la déflation.