Uber ou Airbnb, l'économie collaborative prend de l'ampleur et chaque pays adopte des mesures différentes. Une mosaïque que refuse la Commission européenne qui présente de nouvelles lignes directrices.