L'Europe doit-elle craindre une pénurie d'énergie? En cas d'aggravation du conflit ukrainien, la Russie pourrait décider de suspendre ses livraisons de gaz et de pétrole à travers le pays ou de revoir ses prix à la hausse. Ce qui affecterait directement les pays d'Europe de l'Est comme la Pologne, la Slovaquie ou la République tchèque.