Les négociateurs du Parlement européen, de la Commission européenne et du Conseil ont dégagé un accord pour surveiller les taxes payées par les multinationales installées en Europe.