La crise du coronavirus, la guerre en ukraine et l'envolée des prix de l'énergie continuent d'avoir leurs lots de conséquences sur l'économie. Les industries alimentaires souffrent et Fevia, qui représente 700 entreprises du secteur, tire la sonnette d'alarme.