Pour la première fois depuis 2010, le secteur alimentaire annonce un chiffre d'affaires en léger recul. Malgré cette perte, il reste le premier employeur industriel de Belgique.