La Belgique devra importer de l'énergie verte si elle veut être neutre en CO2 d'ici 2050. Une coalition regroupant notamment DEME, le Port d'Anvers, Engie et Fluxys a mené une étude de faisabilité qui souligne l'importance qu'il y a à importer de l'hydrogène.