Au deuxième trimestre, l'inflation a ralenti en Belgique grâce à une baisse des prix des produits pétroliers. L'augmentation des prix a même été moins importante que chez nos voisins européens.