Les Irakiens sont appelés à choisir mercredi leurs députés à l'occasion des premières élections générales depuis le départ fin 2011 des troupes américaines de leur pays, secoué par des attentats quotidiens et menacé par une nouvelle guerre confessionnelle.