Le Produit intérieur brut de l'Italie a baissé de 0,2% au deuxième trimestre. Une performance qui renvoit techniquement en récession la troisième économie de la zone euro. Il s'agit d'une très mauvaise nouvelle pour le gouvernement de Matteo Renzi qui comptait beaucoup sur le retour de la croissance pour boucler son budget