L'Italie accuse l'Union européenne de manquer de solidarité alors que les arrivées de migrants sur ses côtes sont quasiment quotidiennes. Depuis début 2014, plus de 36.000 personnes sont arrivées dans la péninsule, où la capacité d'accueil est à son maximum. A quelques jours des élections européennes, le débat sur le rôle de l'UE est plus que jamais au premier plan en Italie.