L'Italie était suspendue au choix de son président ce mardi. Sergio Matarella doit décider s'il accepte ou non de nommer Guiseppe Conte au poste de président du Conseil.