L'Organisation mondiale du commerce vient de donner raison à la Chine dans un conflit qui l'oppose depuis 7 ans aux Etats-Unis, soit bien avant la guerre commerciale entre les deux pays. Une décision contestée par Washington qui menace de paralyser l'un des plus importants organes de l'institution.