L'Opep a décidé, comme attendu, de conserver son plafond de production collectif à 30 millions de barils par jour, ce vendredi lors de sa réunion semestrielle à Vienne. Le cartel, qui pompe près d'un tiers du pétrole mondiale, persiste donc dans sa stratégie visant à maintenir ses parts de marché.