Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole se sont accordés ce weekend pour prolonger d'un mois la réduction historique de production à laquelle ils s'astreignent depuis début mai afin de stabiliser les prix. Une stratégie payante, puisque les prix ont allègrement repassé la barre des 40 dollars le baril.