Alors que l'UE envisage une procédure disciplinaire contre l'Italie à cause de sa dette publique grandissante, Rome se dit prête à coopérer .... sans faire de proposition nouvelle !