Pour contrer l'impact de l'embargo sur les produits agroalimentaires occidentaux décrété par la Russie, l'Union européenne a décidé de débloquer 125 millions d'euros. Une aide à laquelle seront éligibles les producteurs de fruits et légumes.