Le Parlement européen a voté ce mercredi pour une réduction des émissions de CO2 des véhicules de 40% d'ici 2030. C'est plus que demandé initialement par la Commission européenne.