La Commission européenne exhorte les pays membres de l'Union à protéger leurs secteurs essentiels des prises de participations étrangères. Tandis que l'OMC met en garde contre le protectionnisme.