A quatre mois des élections, l'Union wallonne des entreprises a profité de sa traditionnelle célébration de Nouvel An pour rappeler, une nouvelle fois, ce qu'elle attend des futurs gouvernements.