Eau sombre, bactéries et déchets flottant... La baie de Guanabara, qui doit accueillir les compétitions de voile pendant les JO 2016, reste très polluée malgré les promesses des organisateurs. A 500 jours du lancement des Jeux, elle continue de susciter de vives critiques.