La Banque centrale européenne a confirmé ce jeudi la normalisation de sa politique anti-crise. Alors que l'inflation atteint des records, 7,5% sur un an dans la zone euro, l'institution maintient les taux à un niveau historiquement bas restant préoccupée par le risque de récession.