La Banque du Japon décide elle aussi de maintenir ses taux inchangés. Une manière de garder des munitions alors que les perspectives de croissance mondiale s'assombrissent et que l'inflation japonaise reste au plus bas.