La Banque centrale européenne a dégradé ce jeudi ses prévisions de croissance et d'inflation en zone euro, tout en affirmant ne se fixer aucune limite pour soutenir l'économie de la région.