La Banque centrale européenne a décidé jeudi de réduire l'an prochain l'intensité de son imposant programme anti-crise, conséquence de son optimisme grandissant sur l'économie en zone euro. Un optimisme tempéré toutefois sur le front de l'inflation, dont le taux reste encore éloigné de son objectif.

Erreur interne du serveur - LeVif

Malheureusement, la page ne peut pas être affichée. Le serveur connaît un problème temporaire. Réessayez plus tard.