La Banque centrale européenne a prolongé sa demande aux banques de la zone euro de ne pas verser de dividendes ni de racheter d'actions propres jusqu'en janvier prochain. Et demande ainsi aux banques d'utiliser leur fonds propres pour créer du crédit afin de relancer l'économie.