La banque centrale européenne se dit prête à racheter des obligations sécurisées et des ABS dès le quatrième trimestre. De nouvelles liquidités pour les banques qui devront faire plus de crédits aux PME.