La Banque centrale européenne table désormais une croissance de la zone euro de 4.6% cette année. Elle a également revu ses prévisions d'inflation à la hausse. Et mise désormais sur une inflation à 1,9% cette année. Le montant de l'enveloppe de 1.850 milliards d'euros pour l'achats de titres dans le cadre du "programme d'achats d'urgence face à la pandémie" (PEPP) reste lui inchangé. Et devrait se poursuivre au moins jusqu'à mars 2022 .