Comme attendu, la BCE a maintenu ce jeudi ses taux directeurs au plus bas, tout en confirmant son programme de rachats de dette publique et privée au rythme de 30 milliards d'euros par mois. Un soutien à l'économie qui pourrait être étendu si nécessaire.